Accueil | Analyse fonctionnelle | Analyse materielle | Approche temporelle | Régulation

Le thermocouple

Le thermocouple est de marque Vulcanic.

Ce thermocouple est de type K.

Ses caractéristiques sont les suivantes.

Table de référence internationales pour thermocouple de type K (Nickel-Chrome 1 Nickel-Aluminium)

Ces valeurs de F.E.M. sont données pour une jonction de référence à 0°C. Dans le cas où la température ambiante, donc celle de la jonction de référence, est différente, on peut calculer la température de la jonction de mesure, si on connaît la température de la jonction de référence :

E0 = Em + Er

Exemple : La tension de sortie d'un thermocouple de code K contrôlant la température d'un four est Em = 6,693 mV alors que la température ambiante est de 30°C. On recherche dans les tables la F.E.M. pour 30°C : Er = 1,203 mV On calcule E0 = 6,693 + 1,203 = 7,896 mV. Cette tension donne, dans les tables, la température de la jonction de mesure donc celle à l'intérieur du four: 194 °C.

Il existe une deuxième possibilité pour déterminer la température en ayant la tension aux bornes du thermocouple. Cette méthode est plus simple. Si on trace la courbe U = f(q) à l'aide de la table de référence internationales pour thermocouple de type K (ci dessus) nous obtenons la caractéristique suivante. Si nous idéalisons cette courbe en une droite on obtient un coefficient directeur puisque l'équation d'une droite passant par 0 est de la forme U = a*t + b = a*t car b = 0 et a étant le coefficient directeur.

 droite.gif (5715 octets)

 

Ce coefficient directeur est appelé constante de Seebeck. Les deux courbes on une grande similitude. Nous pouvons en déduire que :

formule2.gif (1654 octets)

Des deux solutions la méthode avec la table de référence internationales pour thermocouple de type K est la plus précise.